titre powerpoint 2 image               

Réalisation et production

logo definitif

  www.convers-cisterciens.fr 

  33 (6) 64 91 70 33

  originesoubliees@gmail.com

  22 Le Val - 22830 - Plouasne

  France

Un voyage chez les convers

3 FEV 2009

Michel David

Nous vous invitons à un voyage médiéval chez les frères convers de l'Ordre cistercien. Esquissant ici leur portrait nous espérons que vous aurez envie d'en savoir plus... Bonne route!

DSC00701   Copie

Catherine Chair

Flash actualités

Mars 2019

Projection à Cîteaux du documentaire "Les humbles..." pour l'AG d'ARCCIS, Association pour le rayonnement de la culture cistercienne

Que sait-on des convers cisterciens?

 

DOC 7 image001 

 

A partir du début du XIIe siècle le patrimoine cistercien s'est très rapidement développé jusqu'à compter 2200 fondations de moines et de moniales sur le territoire d'une trentaine de pays qui composent aujourd'hui l'Europe (1).

Les patrimoines des ordres monastiques qui ont précédé ou suivi l'Ordre cistercien (1098) sont aussi considérables. A chaque monastère, chaque abbaye, s'attachent une tradition, une histoire, une destinée dont sont friands les visiteurs nombreux et passionnés qui fréquentent les établissements ayant survécu aux outrages du temps et aux multiples crises de toute nature.

La production éditoriale traitant des ordres religieux est aussi considérable et sublime dans ses textes et ses illustrations. Mais il est rare et en tout cas confidentiel que soit évoquée, dans les discours, dans les chapitres, dans les images, l'existence d'une seconde communauté, celle des convers, présente durant deux siècles aux côtés des moines choristes qui eux, monopolisent l'attention et les commentaires des auteurs, guides, lecteurs et public.

 

Et l'on découvre pourtant, en entendant les mots

domaine temporel... granges... économie cistercienne... âge d'or  

que les humbles, les anonymes, ont joué un rôle essentiel, sous la responsabilité du moine cellérier, dans le fonctionnement et le rayonnement de l'abbaye. Ils y ont même eu... leur dortoir!

 

Peu de traces donc, peu d'images. Il faut scruter les archives, les cartulaires, fouiller les granges et les abbayes à la recherche des convers perdus. C'est le patient travail des historiens et des archéologues que raconte ce film, première tentative de synthèse des connaissances historiques concernant les convers.

 

DOC49 SALE 9809 004  

 

 

(1) Cf "Le guide routier de l'Europe cistercienne",  Bernard PEUGNIEZ, éditions du Signe