titre powerpoint 2 image               

Réalisation et production

logo definitif

  www.convers-cisterciens.fr 

  33 (6) 64 91 70 33

  originesoubliees@gmail.com

  22 Le Val - 22830 - Plouasne

  France

Un voyage chez les convers

3 FEV 2009

Michel David

Nous vous invitons à un voyage médiéval chez les frères convers de l'Ordre cistercien. Esquissant ici leur portrait nous espérons que vous aurez envie d'en savoir plus... Bonne route!

DSC00701   Copie

Catherine Chair

Flash actualités

29 Juin 2019

Marché monastique à l'Abbaye de Clairvaux

Pourquoi le film?

 

7 regle st benoit    

 

Onze éminents médiévistes:  

Paul BENOIT, François BLARY, Eric DELAISSE, Arnaud DELERCE, Alexis GRELOIS,

Jean-René LADUREE, Jean-François LEROUX, Bernard PEUGNIEZ, 

Thomas POIRAUD, Dom Armand VEILLEUX, Jean-Baptiste VINCENT

parlent des frères convers pour dire qui ils étaient, ce qu'ils furent,

afin qu'on ne puisse plus les oublier.

 

Le "Nouveau Monastère" cistercien fut fondé en 1098 à Cîteaux par le moine Robert désirant "retourner au désert" et revenir à la  primitive austérité de la règle de St Benoît (655). Il fut principalement rejoint par les moines Etienne Harding, auteur de la Carta Caritatis (Charte de Charité) et par Bernard de Fontaine, fondateur de Clairvaux (1115) qui sera le grand inspirateur de l'Ordre.

Les nouvelles communautés de "moines blancs" connurent un succès rapide et recueillirent très rapidement de nombreuses donations de terres, forêts, étangs devant être exploités en "faire valoir direct". Les monastères recrutèrent alors de nombreux paysans qui entrèrent en religion, composant ainsi, aux côtés des moines de choeur, une seconde Communauté dite de "moines laïcs" sous l'appellation de "frères convers".

Qui mieux qu'eux, gens du cru, praticiens de la terre, connaissaient les pratiques culturales locales et les techniques agricoles s'y rattachant? Robert Fossier parle des "anonymes peinant au ras du sol".

Il est aujourd'hui avéré que le développement et la renommée de l'économie cistercienne sont largement dus à l'étroite collaboration entre moines et convers (pourtant réputés illetterati) durant plus d'un siècle.

Mais peu de place fut accordée aux convers dans les récitsaussi faut-il rappeler qui ils étaient et ce qu'ils furent, pour honorer leur mémoire et le rôle qu'ils ont joué dans cette histoire.

C'est le but avoué du film "Les humbles à jamais se dérobent", à travers les interviewes des historiens, les visites des sites cisterciens liés aux convers, les photos, les documents...

C'est l'histoire de ces convers que livrent les 80 minutes de ce film.

0.01 PORTE DES CONVERS GENERIQUE   copie 

"Dans cette abbaye de Bourgogne, il y avait là, planté devant cette porte murée, un écriteau vieilli indiquant

"Porte des convers". A ce moment précis du printemps 2008, j'ai eu envie de réaliser ce film..."

Michel DAVID